APSQL

Détection des problèmes de migration de base de données.

Certaines fonctionnalités SQL Server 2008 ne sont pas présentent dans toutes les éditions. En effet les développeurs d'application ont tout intérêt à travailler avec une édition développer de SQL Server. Cette édition dispose de fonctionnalités identiques à celles proposées par l'édition entreprise. Pour autant, rien ne garantie qu'au final l'application tournera que sur une édition entreprise de SQL Server 2008.

Avant de tenter la migration vers une édition différente il est important de s'assurer que toutes les fonctionnalités présentent dans la base sont compatible avec l'édition SQL Server cible. Pour effectuer cette vérification, SQL Server 2008 propose la vue dynamique sys.dm_db_persisted_sku_features.

Avant de tenter la migration vers une édition différente il est important de s'assurer que toutes les fonctionnalités présentent dans la base sont compatible avec l'édition SQL Server cible. Pour effectuer cette vérification, SQL Server 2008 propose la vue dynamique sys.dm_db_persisted_sku_features.

select feature_name from sys.dm_db_persisted_sku_features

L'interrogation de cette vue permet d'identifier la catégorie des fonctionnalités présentent dans la base et qui ne sont pas compatible avec les différentes éditions de SQL Server 2008.

    Les principales catégories sont énumérés ci-dessous:
  • Compression : Il s'agit de la compression dynamique des fichiers de données prise en charge par SQL Server. Attention à ne pas confondre avec la possible compression des sauvegardes.
  • Partitioning : Il s'agit du partionnement de table qui autorise la répartition des données d'une même table sur plusieurs groupe de fichiers (et donc plusieurs fichiers) distincts. Cette répartition
  • est réalisé au travers d'une valeur pivot (la clé de partitionnement) et la fonction de partionnement. L'aiguillage vers le bon groupe de fichiers est mis en place par l'intermédiaire du schéma de partitionnement.
  • TransparentDataEncryption: Egalement identifié sous le terme TDE, il s'agit du processus permettant de crypter /décrypter dynamiquement les données lors de leur écriture/lecture sur le disque. L'activation et donc la désactivation de cette option est possible à partir de l'instruction ALTER DATABASE.
  • ChangeCulture: Cet indicateur signale que la capture des données modifiées est activée. Cette capture peut être désactivée par l'intermédiaire de la procédure sys.sp_cdc_disable_db.